Accueil Témoignages Emilie Sucheyre, une Présidente nouvelle

Emilie Sucheyre, une Présidente nouvelle

180
PARTAGER

Emilie Sucheyre, élue Présidente depuis avril 2017, est bénévole au sein d’Europe Echanges depuis 2003. Elle a eu la chance de participer pendant plusieurs années aux échanges jeunes avec l’Allemagne et a donc décidé de s’impliquer pour permettre à d’autres jeunes, tout comme elle, de profiter de cette formidable expérience.

« Je suis partie grâce à l’échange Allemagne en tant que jeune durant 4 années et ai pu en tirer de nombreux bénéfices, à savoir des rencontres inoubliables, la découverte d’une culture différente et l’approfondissement de mes connaissances en langue allemande. Ainsi, à l’âge de 18 ans, j’ai souhaité pouvoir donner la chance à d’autres jeunes de profiter de cette expérience en m’investissant, à mon tour, dans la préparation de l’échange. » Emilie est donc aujourd’hui responsable de l’échange Jeunes avec l’Allemagne. Elle entretient les liaisons avec le Landkreis d’Uelzen et prépare les programmes des semaines d’échange avec une équipe de trois autres bénévoles : Hubert Camier, qui est aussi président de la Commission Allemagne et trésorier d’Europe Echanges, Bertrand de Toulouse-Lautrec et enfin Françoise Sucheyre, sa maman.

Emilie, assistante formation chargée de l’alternance au sein de l’Institut de Formation du Crédit Agricole Mutuel, accompagne aussi le groupe lorsque son emploi du temps professionnel le lui permet. « C’est une chance que les moyens de communication actuels nous permettent d’échanger rapidement aussi bien avec nos partenaires allemands qu’avec les divers organismes que nous sollicitons pour les visites. C’est un gain de temps considérable. Je me souviens de l’époque, il n’y a pas si longtemps, où nous échangions les listes de mise en relation des correspondants et les programmes par courrier ! »

Un engagement intense

A la question de savoir ce que son investissement au sein d’Europe Echanges lui apporte, Emilie répond sans hésiter : « j’ai pu, par le biais de cette activité, apprendre à mettre sur pied et à gérer un projet. J’apprécie de rencontrer régulièrement nos amis allemands, avec lesquels des liens forts se sont tissés au fil des années. Je suis aussi contente de continuer à pratiquer une langue que je n’emploie pas dans ma vie professionnelle, et de partager avec des jeunes une expérience formidable : celle de vivre pleinement l’Europe ! »

Et cette liste est loin d’être exhaustive. « Le bénéfice est double car il profite à la fois aux autres et à soi-même. C’est un apport personnel très riche : cet échange permet de vivre des moments conviviaux, mais en plus, lorsqu’on est jeune et qu’on entre dans la vie active, au-delà des diplômes, participer à une activité associative permet de se différencier et constitue un atout considérable. Je ne peux donc qu’inviter d’autres jeunes à nous rejoindre dans cette formidable aventure ».

En 2012, Emilie s’attachera comme tous les ans à trouver de nouvelles activités pour que l’échange soit le plus bénéfique possible pour les participants, mais aussi à recruter de « jeunes pousses » pour l’aider, car les demandes du côté allemand sont toujours très nombreuses. « Je participe aux réunions de la commission Allemagne mais aussi à des réunions trimestrielles d’équipe et aux réunions d’information destinées aux parents. Il y a aussi tout un travail de recherche d’activités sur le thème choisi, une phase de réservation et de création du planning, sans oublier les moments d’échange avec nos homologues, notamment lors de la mise en relation des correspondants. Enfin, nous gérons la partie prospection, qui passe par la création et la distribution de flyers, et par la communication dans les établissements scolaires ou sur les forums ».

La semaine qui précède la venue des jeunes en France et bien sûr celle durant laquelle ils sont présents sont très intenses. « Même si nous sommes rôdés et que nous nous y prenons à l’avance, il y a toujours des évènements de dernière minute à régler. Cependant, les éclats de rire et les moments de partage qui suivent nous font très vite oublier l’énergie et le temps dépensés », précise Emilie.

Dur, dur de partir… puis de revenir !

« Après 14 ans de participation à l’échange, les anecdotes se bousculent dans mon esprit… Lorsque je les accompagne en visite, les jeunes ne veulent pas croire que je suis la responsable du groupe parce qu’ils ont l’impression que j’ai leur âge ! », raconte Emilie.

Beaucoup de jeunes redoutent aussi, au départ, de prendre part à l’échange et partent, la première fois, grâce à l’insistance de leurs parents. « Cet échange est souvent, pour les jeunes, la première approche de l’étranger sans leur famille. Cependant, la semaine est tellement riche au niveau du partage et des découvertes, qu’il n’est pas rare de les voir pleurer à l’heure du retour en France, lorsqu’ils doivent quitter leurs correspondants. L’entente qui règne au sein du groupe est vraiment très bonne, et cela malgré les différences d’âges », conclut Emilie.

La découverte d’une autre culture est en effet toujours riche en surprises et en émotions. Les échanges Jeunes 2012 auront lieu du 26 mars au 3 avril en France, et du 23 au 31 août en Allemagne. Si vous avez entre 11 et 17 ans, n’hésitez pas à contacter l’association pour toute information en cliquant ici. Il vous suffit d’indiquer les coordonnées complètes de l’enfant pour la recherche de correspondant. Europe Echanges se charge ensuite de régler les modalités administratives avec les parents. Les inscriptions se font à tout moment de l’année.

Bons échanges !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here