Philosophie

La vie des jumelages se construit autour de trois activités complémentaires :

Les échanges

Une fois les discours et festivités achevés, la charte signée, chacun peut rentrer chez soi et rien ne change… C'est du moins ce que l'on pourrait craindre, sauf si, de part et d'autre, chacun a décidé de se connaître, de se comprendre. Donc rien de mieux que de se rencontrer régulièrement, une fois chez l'un, une fois chez l'autre, en acceptant d'être reçu dans une famille et en partageant en toute simplicité son quotidien pendant un séjour : ce sont les échanges.

Chaque jumelage, géré par un comité français et son homologue étranger, réunit des bénévoles désireux de constituer des échanges réguliers, alternés, centrés sur des thèmes culturels, sportifs, de réflexion... Ainsi se construisent des amitiés durables et fidèles. Les préjugés nationaux tombent tout naturellement et, on peut l'espérer, pour longtemps.

La réciprocité, le partage du quotidien et la recherche de l’entente sont les ferments des échanges.

Les cours de langues

Mieux communiquer ensemble ? Quel meilleur moyen que de connaître la langue de nos partenaires. Nombreux, de niveaux variés afin de s'adapter à un large public, depuis les jeunes du primaire jusqu'aux adultes confirmés, nos cours devraient permettre à chacun de participer activement aux échanges et à l'hébergement.

L'échange dans une même langue facilite la compréhension et le dialogue.

Les moments de réflexion

Etablir des relations profondes et durables signifie aussi réfléchir ensemble : d'où l'organisation régulière de colloques, rencontres, débats, conférences avec nos partenaires, dont voici quelques exemples récents :

 

  • Novembre 2007 : un colloque sur « l’avenir de l'Europe » avec nos partenaires polonais et allemands ;
  • 7 mai 2010 : Jean Paul Gauzès, député européen, vient échanger sur « l'Europe au quotidien » avec nos partenaires venus de tous nos jumelages célébrer notre 40ー anniversaire

Partage des idées et des projets permettent de construire un avenir commun.

L'avenir d'Europe Echanges

Si l’ambition affichée d’Europe Echanges est bien de contribuer à la construction d’une Europe citoyenne et à son ouverture sur le monde, il est certain que le rôle des jeunes est primordial car ce sont eux qui assureront la relève et l’avenir.

Déjà nombreux, actifs et fidèles à Europe Echanges, ils sont plus de 200 à participer aux échanges scolaires : Uelzen depuis plus de 18 ans avec le collège Michelet de Bihorel ; Wejherowo et Szemud en Pologne depuis trois ans avec le collège Lucie Aubrac d’Isneauville ; Montroig en Espagne depuis 2011 avec le collège Chartier de Darnétal. Mais ils participent aussi aux échanges informels qui regroupent chaque année des jeunes qui construisent leur programme avec leur partenaire : c’est le cas du groupe d’Emilie Sucheyre (commission Allemagne) en lien avec les jeunes d’Uelzen. Et la grande nouveauté a été, en 2011, l’échange des CMJ (conseils municipaux des jeunes) de Bois-Guillaume avec le CCR de Torgiano

Enfin, le programme « Jeunesse en action » soutenu par l’Union Européenne permet à des jeunes de 3 à 4 pays de se rencontrer lors de camps d’été organisés à tour de rôle par différents partenaires, sur leur sol et selon un thème déterminé entre eux : un premier camp d’été a ainsi été organisé il y a quelques années à Wejherowo par l'intermédiaire d'Europe Echanges, réunissant Polonais, Lituaniens, Allemands et Français. Ont suivi un camp d'été en Normandie en 2000 autour du thème « un pont sur l’eau », puis un camp d'été à Uelzen en 2010 sur le thème des « relations entre les jeunes et les médias », enfin une rencontre Internationale de Jeunes Polonais, Espagnols, Italiens et Français en juillet 2014 à Rouen sur le thème du Gaspillage Alimentaire.

Les occasions de se rencontrer utilement ne manquent pas et peuvent encore s’enrichir de formes nouvelles ; pour cela, les suggestions des jeunes sont les bienvenues.