9.7 C
bois-guillaume
jeudi, septembre 24, 2020
bannière Eurpe Echanges

Jumelages & échanges avec les pays partenaires

de nombreux échanges

Le jumelage est animé par la commission Allemagne d’Europe Echanges, composée de 12 bénévoles. Sa responsable, Françoise Sucheyre, est épaulée par Hubert Camier, Emilie Sucheyre, Jean-Pierre Potier, Pierre Ameline, Marie-Thérèse Vibert et Irène Damm. Le comité international de jumelage d’Uelzen, fort de huit membres, est quant à lui présidé par Waltraud Hartmann.

Les échanges avec le Landkreis (arrondissement) d’Uelzen ont pour origine deux documents : tout d’abord une charte d’amitié signée en 1970, puis une charte de jumelage signée le 3 novembre 1973. Ce jumelage a constitué la genèse d’Europe Echanges.

Le Landkreis d’Uelzen est situé en Allemagne du Nord, à mi-chemin entre Hanovre et Hambourg, et compte 97 000 habitants, dont 35 000 pour la seule ville d’Uelzen. Landkreis et ville travaillent main dans la main sous la présidence du Landrat Dr. Theodor Elster et du maire M. Otto Lukat. Uelzen est connue pour sa richesse unique au monde, la lande de bruyères (« die Heide » en allemand). Le symbole de la ville n’est autre que sa gare, moderne et métamorphosée en style art-déco grâce à l’imagination de l’architecte autrichien Hundertwasser. La région ouvre la voie à de nombreuses découvertes : maisons à colombage, lac d’Oldenstadt, moulins à vent de Suhlendorf, village slave de « Rundling », ville-musée de Lüneburg ou encore la plus grande écluse d’Europe sur le canal de l’Elbe.

Jeunesse et diversité : des échanges ouverts à tous…

Jeunesse et diversité caractérisent les échanges avec Uelzen, auxquels 150 personnes participent chaque année. Les jeunes se rencontrent dans le cadre scolaire – le collège Michelet de Bihorel et le Herzog-Gymnasium d’Uelzen sont ainsi appareillés – ou hors cadre scolaire pendant leurs vacances. Ces deux échanges « croisés » prévoient, la même année, le séjour des jeunes Allemands en France ainsi que, en retour, le séjour des jeunes Français en Allemagne. Mais les échanges sont aussi ouverts aux sportifs, aux photographes, aux apiculteurs, aux familles et aux seniors. Des cours de langue pour tous niveaux sont également proposés.

 

Des échanges tout au long de l’année

L’échange scolaire France-Allemagne a eu lieu en mars, permettant à une trentaine de jeunes et accompagnateurs du collège Michelet de Bihorel de se rendre à Uelzen pour une immersion complète dans les familles mais aussi dans la vie scolaire et associative de leurs camarades allemands.

L’échange retour s’est déroulé en mai, où les jeunes Allemands, à leur tour, ont pu vivre « à la française ». Un groupe de 46 jeunes Allemands de 12 à 17 ans a par ailleurs été accueilli en France en avril sur le thème “mouvement et mobilité”, l’échange retour en Allemagne se fera en aout.

Cet échange informel, qui perdure depuis la création d’Europe Echanges, permet à des jeunes de plusieurs communes de rencontrer leurs amis allemands durant les vacances de printemps.Des photographes français se sont rendus pour la 35 ème fois en Allemagne à l’Ascension sur le thème “l’Agriculture”».Enfin, du 23 au 26 mai, des sportifs allemands se sont rendus en France pour pratiquer, avec leurs correspondants français, le tennis de table à Darnétal, le handball à Bihorel et enfin le football. Plus de soixante personnes ont pris part à cet échange.

En savoir plus à propos d’Uelzen

Le jumelage est animé par la commission Angleterre d’Europe Echanges, composée de bénévoles, dont la responsable Sandra PERNEL est épaulée par Jean-Luc Girard, Catherine Houdmont, Patrick et Christiane Honoré, Jacques Valentin, Christine Turlin et Caroline Brausch. Le comité de jumelage « Soar Valley Twinning Association » est composé d’une trentaine de membres et est présidé par M. Peter Tyers.

La commission Angleterre a pour projet d’axer ses prochains échanges vers les collégiens et les étudiants des communes associées d’Europe Echanges, mais aussi de développer les contacts entre clubs sportifs, les photographes et toutes les associations prêtes à échanger leur savoir-faire.

Welcome to the Soar Valley !

Le jumelage entre Europe Echanges et l’association Soar Valley Twinning, dans le comté du Leicestershire, existe depuis 38 ans : la charte de jumelage a en effet été signée en mai 1982. Ce jumelage réunit les cinq villages de Kegworth, Sutton Bonington, Normanton-on-Soar, Long Whatton et Diseworth, qui représentent 7 000 habitants. La Soar Valley, région à la fois rurale, industrielle et universitaire au centre de l’Angleterre, est située à 200 kilomètres au nord de Londres et à 20 km au sud de Nottingham, ville renommée pour ses mythiques Robin des Bois et shérif de Nottingham, sans oublier sa forêt de Sherwood. Les amoureux de nature et d’histoire se plairont à découvrir ce comté doté d’un riche patrimoine : ville de Leicester et son musée d’histoire, canaux autour de Kegworth…

Activités

L’objectif du jumelage est de renforcer les relations amicales établies entre les communes d’Europe Echanges et leurs partenaires anglais. Des échanges « familles » ont ainsi lieu tous les ans : ces dernières sont accueillies en Angleterre ou en Normandie pendant un long week-end, en mai ou en juin. Parents et enfants ont l’opportunité de découvrir la vie anglaise et, réciproquement, les us et coutumes françaises. Les rencontres culturelles de même que les échanges entre jeunes, sportifs et écoles sont également favorisés. Chaque année des contacts entre écoles primaires se sont noués, à l’initiative d’enseignants qui ont permis à des classes françaises et anglaises d’échanger via Internet. Enfin, des cours de langue de niveau débutant à confirmé sont aussi proposés.

Zoom sur la commission Angleterre

Le jumelage est animé par la commission Angleterre d’Europe Echanges, composée de bénévoles, dont la responsable Sandra PERNEL est épaulée par Jean-Luc Girard, Catherine Houdmont, Patrick et Christiane Honoré, Jacques Valentin, Christine Turlin et Caroline Brausch. Le comité de jumelage « Soar Valley Twinning Association » est composé d’une trentaine de membres et est présidé par M. Peter Tyers.

La commission Angleterre a pour projet d’axer ses prochains échanges vers les collégiens et les étudiants des communes associées d’Europe Echanges, mais aussi de développer les contacts entre clubs sportifs, les photographes et toutes les associations prêtes à échanger leur savoir-faire.

En savoir plus à propos de la Soar Valley et du comté de Leicestershire

C’est en 1960 que la Haute Volta, ancienne colonie française, accède à l’indépendance. En 1984, le pays prend le nom de Burkina Faso, « le pays des hommes intègres ». En 1980 un jumelage coopération est créé entre Europe Echanges et Tikaré. Le Burkina Faso est divisé en 45 provinces. La commune rurale de Tikaré est située dans la province du Bam, région du Centre Nord, à 130 km de Ouagadougou la capitale. Europe Echanges, aux côtés du Conseil Général de Seine-Maritime, œuvre pour une aide au développement de Tikaré dans le cadre d’une coopération décentralisée Province du BAM / Département de la Seine-Maritime.

 

Les domaines d’activité

Outre les échanges humains riches d’amitié partagée, en partenariat avec les villageois et ses différents partenaires, Europe Echanges a favorisé la réalisation de nombreux projets visant à l’amélioration des conditions de vie des Tikarois. Tout était à construire :

  • l’eau, vitale dans cette région sub-sahélienne : l’association y a permis la construction de retenues d’eau pour les animaux et la réalisation de puits pour les maraîchages. L’irrigation gérée par les villageois a été mise en place, puis, avec l’Union Européenne, des bornes fontaines alimentées par l’électricité solaire ont été installées. Ici et là, Europe Echanges a aussi fait installer des postes d’eau potable dans les classes.
  • l’éducation : c’est en 1936 qu’est construite la première école à Tikaré. Depuis 1980, Europe Echanges a favorisé la construction de classes, de logements, du collège-lycée de Tikaré, son électrification partielle au moyen de panneaux solaires. Europe Echanges a également financé l’alphabétisation et la formation de nombreux habitants et participé à l’installation de bibliothèques.
  • la santé : l’action d’Europe Echanges a permis la construction de centres de santé primaires, de maternités, ou de renutrition infantile, sans oublier l’électrification solaire partielle du centre médical de Tikaré.
  • l’économie, avec l’installation de moulins à céréales, d’ateliers d’artisanat et de boutiques villageoises, de parcs de vaccination pour animaux ; mais aussi un système de micro crédits mis en place par Europe Echanges, la mairie et une banque coopérative locale, permettant aux villageois l’installation d’élevages porcins ou ovins, l’embouche de bovins, l’achat de semences pour les maraîchages, etc…

Zoom sur la commission Afrique : cliquez ici

En 2015 les membres de la commission Espagne se sont rendus dans le Baix-Camp pour relancer un certain nombre de projets.

Par la suite plusieurs tentatives de déplacements n’ont pu aboutir en raison de difficultés rencontrées du côté espagnol. Seuls les photographes ont pu échanger.

Après la démission de Lucy Martinez, (responsable du Baix Camp) les échanges reprennent.

En juin 2019 des catalans sont invités pour L’Armada et profitent de cette occasion pour renouveler la Charte d’Amitié confirmée par la signature, en présence des Maires de communes associées à Europe Echanges, de la CONVENTION DE COLLABORATION CENTRE D’ESTUDIS RIUDOMENCS ARNAU DE PALOMAR ET EUROPE ÉCHANGES :

Les nouveaux responsables sont Marcely Garriga Masdeu qui s’est montré très dévoué et actif pendant la période difficile (2016-2018) et Maria Soledat, membre du CERAP.

Quelques semaines plus tard, un groupe de jeunes femmes du CERAP est venu en Normandie pour des échanges artistiques. Une délégation d’Europe Échanges accompagnée de Maires devait se rendre dans le Baix-Camp en juin2020 mais la pandémie a bien sûr interrompu nos projets.

Nous restons en relation avec nos homologues espagnols et espérons bien reprendre les échanges dès que possible.

Zoom sur la commission Espagne

Le jumelage est animé par la commission Espagne d’Europe Echanges, composée d’une dizaine de bénévoles et présidée par Sylvie CROISE. Le comité catalan de jumelage d’Inter Baix Camp, fort d’une dizaine de membres également dont les  nouveaux responsables sont Marcely Garriga Masdeu , Maria Soledat et Veronica Morega, membres du CERAP .

 

En savoir plus sur les 19 communes jumelées :

l’Aleixar, Alforja, l’Argentera, Les Borges del Camp, Botarell, Castellvell del Camp, Colldejou, Duesaigües, Maspujols, Prades, Pratdip, Riudecanyes, Riudecols, Riudoms, La Selva del Camp, Vandellos i l’hospitalet de l’Infant, Vilanova d’Escornalbou, Vilaplana, Vinyols el Arcs.

 

En savoir plus à propos de Baix Camp

Le jumelage est animé par la commission Italie d’Europe Echanges, composée d’une quinzaine de bénévoles et animée par Véronique Barbier.

Le comité de jumelage de Torgiano est quant à lui composé d’une quinzaine de bénévoles impliqués dans l’organisation des échanges, sous la présidence de Sylvie Beal. Un des temps forts a eu lieu en 2012, à l’occasion des célébrations officielles du 15ème anniversaire du jumelage Europe Echanges-Torgiano.

Le jumelage entre Europe Echanges et Torgiano en Italie existe depuis 15 ans. C’est en effet en 1996 – en avril à Torgiano et en octobre à Isneauville – que la charte de jumelage avec cette ville de 6000 habitants de la province de Pérouse, en Ombrie, a été officiellement signée.

Echanges ensoleillés

Torgiano est une ville d’origine médiévale située à mi-chemin entre Florence et Rome, dans la vallée « del Tevere » (Tibre), en plein cœur de l’Ombrie, entre Perugia (Pérouse) et Assisi (Assise). Elle s’étend sur une superficie de 37 km2. Caractérisée par ses nombreuses collines et petites montagnes entrecoupées de vignes, d’oliveraies et de cyprès, elle est connue dans le monde entier pour son abondante viticulture et ses vins, dont « il Rubesco ». La ville dispose d’un Musée du vin et de l’huile renommé. Elle organise chaque année de nombreuses manifestations nationales et internationales autour de son terroir et de son patrimoine historique et culturel, comme les « vinarelli » ou encore le « chemin des sculptures » de Brufa. Le symbole de Torgiano est la Torre di Giano dédiée à la légende de Janus, le dieu aux deux visages.

Activités

Le jumelage peut proposer des échanges jeunes et familles, mais aussi des échanges culturels et sportifs, ainsi que des cours d’italien pour 5 niveaux.  Les échanges ne demandent qu’à se développer aussi dans les domaines de la culture, du sport, des échanges familles, de l’économie ou encore des langues.

Participation au « Premio Fenice »

En 2007, Europe Echanges a été invitée par son partenaire italien à participer au « Premio Letterario Fenice Europa ». Ce prix littéraire, créé en 1998 et organisé tous les ans, a pour objectif de faire connaître les richesses artistiques et historiques de l’Ombrie ainsi que la langue italienne dans le monde : « un romanzo italiano per il mondo » (un roman italien dans le monde) en est la devise. Les romans doivent être écrits en italien et non traduits. Un comité technique sélectionne 3 œuvres, puis un jury populaire d’environ 600 lecteurs italiens résidant en France ou à l’étranger désigne le lauréat. Les romans sont lus entre mai et août, et la finale se déroule dans l’une des 22 communes organisatrices, en Ombrie, chaque année en septembre. Les « italianisants » d’Europe Echanges ont ainsi été invités par leurs amis de Torgiano à intégrer leur groupe de lecteurs et à assister tous les ans avec eux à la finale du prix.

En 2016, 19 ème édition, 10 lecteurs membres d’Europe echanges participent au Premio Fenice.

 

Zoom sur la commission Italie : cliquez ici

En savoir plus sur Torgiano

Le jumelage est animé par la commission POLOGNE composée de quelques bénévoles et présidée par Hélène ZYCH, d’origine polonaise ; tous ont la volonté farouche de faire perdurer une amitié historique depuis la création de l’échange en 1994 suite à la libéralisation de la Pologne par le mouvement Solidarnosc

Europe Echanges a signé TROIS CHARTES de jumelage avec la Pologne :la première avec la commune de WEJHEROWO le 27 avril 1997, la seconde avec sa voisine la commune de SZEMUD LE  17 novembre 2007 et la troisième avec la POWIAT DE Wejherowo ; signature aller en Pologne et signature retour à Fontaine le Bourg avec les 7 maires de nos communes jumelées.

Ces deux villes sont situées en CACHOUBIE tout au nord de la Pologne près de la mer Baltique et près de GDANSK- capitale de la province de Poméranie sur le trajet de la route Hanséatique. Elles comptent à elles deux environ 80 000 habitants.

WEJHEROWO, plus urbanisée, offre le charme d’un cœur de ville ancien avec des monuments préservés, la place de l’hôtel de ville, la collégiale et son couvent des sœurs franciscaines, son musée cachoube et son mont aux calvaires, réplique de celui de Jérusalem ainsi qu’un château avec une importante collection d’instruments de musique. C’est très souvent à la mairie de Wejherowo que nous sommes reçus ainsi que pour la photo traditionnelle dans une salle où trône la carte de création de la ville en 1643 par JAKUB WEJHER.

SZEMUD est un grand village rural entouré de verdure créé en 1311 regroupant avec lui 23 villages alentours. Il est situé à 35 km de l’aéroport de GDANSK et de 15 km de sa voisine Wejherowo. Situé entre lacs et forêts, landes et marais, il se défend pour être reconnu comme centre de la culture cachoube, capitale des « Lesöki ». Il offre une vie culturelle riche et dynamique avec son musée ethnographique, son festival annuel de chant choral, son collège jumelé il y a quelques années encore avec le collège « Lucie Aubrac » d’Isneauville que nous voudrions recréer et sa traditionnelle fête de la moisson que beaucoup ont déjà pu apprécier au cours de nos échanges.

Que de belles choses à découvrir aux alentours au cours de diverses pérégrinations : Gdansk et ses belles maisons, le nouveau et très moderne musée de Solidarnosc, Szymbark , Malbork et son château teutonique, les rivages de la Baltique et son « Deauville » polonais en la ville de SOPOT .

Ce jumelage a pour vocation de soutenir l’apprentissage de la langue française en milieu scolaire polonais  qui diminue fortement d’année en année , de développer les échanges thématiques ou non  entre les jeunes mais aussi en intergénérationnel  , de faire apprécier la culture française et polonaise ,de faire connaître les us et coutumes de chacun pour mieux se comprendre dans le cadre européen ,d’apporter à tout un chacun des participants aux échanges une meilleure connaissance réciproque de la culture , de la vie quotidienne ,des problématiques nationales ou européennes

C’est ainsi que nous avons eu un échange avec des forestiers, avec des jeunes footeux, sur le gaspillage alimentaire, sur les déchets et l’eau, sur le devoir de mémoire avec des collégiens .. …échange chorale …et ceux avec les 7 communes d’Europe Echanges …  Participation régulière aux fêtes de la moisson ..dont le Covid aura eu raison cette année ainsi que  l’échange scolaire programmé entre le collège Vinci et  Bolszewo .

Venez nous rejoindre, vous serez les bienvenu-e-s, apportez-nous vos idées, nous serons ravis de vous accueillir

En savoir plus à propos de Szemud

En savoir plus à propos de Wejherowo

L'actualité des commissions